Savoir-faire
Mettez les cultures à l’abri du stress cet été

Les plantes aiment la régularité. Tout stress entraîne une baisse de production ou une perte de qualité. Les revêtements d’ombrage vous aident à ce que votre production se déroule de façon sereine.

Concombres poussant sous ReduFuse

Les étés chauds de ces dernières années ont clairement montré qu'un stress excessif peut entraîner de nombreux problèmes sur les cultures légumières. Mauvaise nouaison, pourriture apicale, baisse de production, virus et troubles de croissance.
Les revêtements d’ombrage peuvent jouer un rôle important dans leur prévention et en réduire considérablement les effets. Une analyse des problèmes est toutefois nécessaire pour choisir le bon revêtement. On pense souvent que l’excès de lumière est la cause principale des problèmes, mais il s’agit souvent d’un problème de chaleur.

Faire attention à la lumière

Les cultures légumières peuvent convertir une grande quantité de lumière de façon utile en phase de production. Mais un excès de celle-ci peut également entrainer aussi certains dommages. Dans ces cas exceptionnels, trop de radicaux libres se forment. Ce sont des substances nocives qui détruisent les cellules et l'ADN.
Cependant, la plante n'est pas sans défense. Si le rayonnement est trop élevé, la chlorophylle s’en protège. En conséquence, la photosynthèse s’effectue temporairement à un niveau inférieur. Si le rayonnement diminue, la chlorophylle revient à son état original et fonctionne comme avant.
Les extrémités des plantes en particulier peuvent avoir à faire face à une réponse de défense de la chlorophylle ou à de réels dommages dus à la lumière. La solution est de mieux répartir la lumière sur la culture à l’aide un revêtement diffus : ReduFuse ou ReduFuse IR.

Stress thermique

Le stress thermique se produit beaucoup plus souvent que le stress dû à la lumière. Cela inhibe la photosynthèse, mais aussi l'activité des enzymes et des protéines. Ce dernier point peut avoir de nombreuses conséquences gênantes. Non seulement au détriment de la qualité du produit, mais aussi sur la résilience de la plante. Dans une telle situation de stress, les maladies et les ravageurs ont le champ libre.
Le stress thermique survient lorsque la température de la serre augmente trop, mais peut également se déclarer plus tôt. Un rayonnement élevé entraîne en fait une augmentation de la température de la plante (ça peut être quelques degrés au-dessus de la température dans la serre). Des dommages dus à la chaleur peuvent alors survenir, dommages auxquels on ne penserait pas en mesurant la température de l'air.

Évaporation

Normalement, la culture se refroidit par évaporation. Cependant, à des températures trop élevées, l'évaporation ne peut pas suivre la perte d'humidité. Les feuilles commencent alors à s’amollir. Pour éviter le pire, les stomates se referment. Mais cela fait encore augmenter la température des feuilles. La photosynthèse est bloquée car il n'y a plus de dioxyde de carbone qui entre. La production des enzymes et protéines s’arrête, ce qui fait qu'ils fonctionnent encore moins bien. Il se produit une pourriture apicale et une lésion nécrotique, car le calcium n’arrive plus dans l’eau. Ainsi des parties de la plante pourraient s’assécher complètement. Cette situation ne doit donc pas durer trop longtemps.
Le réchauffement de la culture est en grande partie dû à l'infrarouge, également connu sous le nom de rayonnement thermique. Tout ce rayonnement n'est pas nécessaire à la photosynthèse, il n'y a donc aucune objection à la protéger sélectivement de la chaleur excessive avec ReduHeat ou ReduFuse IR.

Rechercher l’équilibre

L'astuce dans les cultures légumières est d'utiliser autant que possible la lumière du soleil, tout en évitant les dommages. Traditionnellement, les maraichers ont l’habitude, dans un climat chaud, de filtrer une bonne partie de la lumière pour ne prendre aucun risque. Cependant, cela coûte de la production.
Dans tous les cas, un réglage fin est possible en choisissant le bon revêtement ou - comme nous le voyons de plus en plus - une association de revêtements. Répartir la lumière utile dans les cultures avec un revêtement diffus (ReduFuse ou ReduFuse IR) ou empêcher un réchauffement excessif des cultures en diminuant le rayonnement thermique (infrarouge) avec ReduHeat ou ReduFuse IR. Et s'il n'y a pas d'autre option, il est aussi possible de diminuer en partie la lumière PAR (qui est nécessaire pour la photosynthèse) avec ReduSol.


Retour au sommaire

Article pouvant également vous intéresser :


Un climat optimal en toutes saisons

Un climat optimal en toutes saisons

Chaque environnement est différent, chaque culture a ses propres exigences. La large gamme de revêtements ReduSystems permet de contrôler l’ensoleillement toute l'année, et de la bonne manière. 

Découvrez comment contrôler l’ensoleillement tout au long de l'année

Vous voulez en savoir davantage ?

Afin d’enrichir les connaissances des producteurs et consultants, nous publions des articles approfondis sur la régulation du climat et de la lumière sous serres grâce à nos produits. Ces articles sont disponibles en anglais, allemand et néerlandais.

Vous pouvez filtrer les sujets qui vous intéressent et vous désabonner à tout moment.

ReduSystems® est une marque de Mardenkro B.V. Tous droits réservés © par Mardenkro B.V.