Savoir-faire
Adapter le climat et l’arrosage au revêtement

Les revêtements tempèrent le climat de serre : cela permet de gérer le climat et l'arrosage différemment. Deux conseillers en culture en expliquent les principes pour la tomate, la gerbera et l’alstroemeria.

ReduFuse IR

« Le moteur de refroidissement de la serre est la culture elle-même. En été, il est important de faire baisser la température de la plante. Pour cela, vous devez maintenir une bonne croissance afin que la culture puisse se rafraîchir en évaporant. Un revêtement est un outil important à cet égard », explique Marco van Noord de Horti-Consult International.
Il conseille les producteurs de tomates du nord-ouest de l’Europe. Dans cette région, les variétés à forte croissance végétative peuvent survivre sans revêtement, pense-t-il. « Mais avec une variété générative ou à sensibilité élevée à la pourriture apicale, je recommande toujours ReduFuse IR. En complétant éventuellement, en cas de conditions climatiques très extrêmes en été, une fine couche de redusol pourrait être necessaire. »
Le revêtement abaisse la température au niveau de la tête et garantit que la plante reste active et résiliente plus longtemps. Marco Van Noord recommande d’appliquer le revêtement au tout début du printemps : mars-avril est le meilleur moment. « Au début, le revêtement permet d’avoir une température légèrement plus basse dans la serre. Vous devez en tenir compte et augmenter, par exemple, la température du matin, tout de suite après la nuit, de 0,5 à 1 °C. De plus, vous pouvez commencer à arroser un peu plus tard les premières semaines. Si vous commencez normalement avec une irradiation de 150 W, vous pouvez monter à 200 W avec un revêtement, ce qui vous fera gagner une demi-heure », dit-il.
Au cœur de l'été, un rafraîchissement supplémentaire peut être nécessaire sous un climat continental. En appliquant, par exemple, une couche de SprayChalk sur la couche diffuse. « Comme frein d'urgence, vous pourriez également refermer l'écran fixe, mais la chaleur sera déjà entrée dans la serre. Et vous devez vraiment empêcher la chaleur de pénétrer. Cela se fait avec un revêtement. »

Marco van Noord de Horti-Consult International conseille les producteurs de tomates du nord-ouest de l'Europe.

Température nocturne

La brumisation haute pression se développe pour obtenir plus de fraicheur. « Il en va de même ici : la chaleur est déjà à l'intérieur. C'est pourquoi associer revêtement et brumisation haute pression est une bonne solution. Vous gardez la plante plus active ainsi, » dit-il.
Il est également important de profiter au maximum de la fraîcheur de la nuit pour faire davantage baisser la température. « Cela signifie qu’il fait prolonger la nuit en ouvrant les auvents, mais pas trop pour ne pas perdre d'humidité. Vous devez vous assurer d'atteindre la température minimale une heure avant le lever du soleil. »
En règle générale pour l'arrosage, il part de 3 à 3,2 fois la quantité de lumière. À 2000 Joules, par exemple, il faut arroser 6 litres. « Sous revêtement, vous partez d’un coefficient de 2,8 au début. Mais plus tard, il n'y a plus de différence. Au cours de l'année, vous n'arroserez pas moins avec un revêtement. Mais vous aurez une plus grande capacité de rafraîchissement. »

Alstroemerias et gerberas

Le conseiller en culture Marco de Groot du groupe Flori Consult conseille souvent à ses clients d'utiliser ReduFuse IR. Il est spécialisé dans les gerberas et alstroemerias, et assiste les producteurs en Europe et en Amérique du Nord. « Auparavant, les producteurs utilisaient parfois ReduHeat. Les expériences étaient alors disparates. Parfois, la plante restait trop courte et de mauvaise qualité dans ces cultures spécifiques. ReduSol fonctionnait alors bien mieux. Cependant, de bons résultats ont été obtenus sous ReduFuse IR ces dernières années », dit-il.
L’alstroemeria est une plante qui évapore assez difficilement ; dans l'après-midi, il referme rapidement ses stomates. Cependant, sous un revêtement diffus, ils restent beaucoup plus longtemps ouverts. « Vous devez vraiment en tenir compte. Il évapore plus et vous devez clairement arroser plus, en particulier en augmentant la fréquence. Les intervalles entre les arrosages sont donc plus courts. »
Cela vaut aussi bien pour les alstroemerias en terre que sur substrat. Les gerberas nécessitent également des temps intermédiaires beaucoup plus courts. « Par exemple toutes les 30 minutes, « dit-il.

Marco de Groot du groupe Flori Consult guide les producteurs de gerbera et d'alstroemeria en Europe et en Amérique du Nord.

Une lumière diffuse toute l'année

Lorsque la culture évapore mieux, la température de la serre reste considérablement plus basse et la culture reste plus active. « Je suis un grand partisan de la lumière diffuse et je supervise la culture au sein du projet « Alstroemeria of the future », qui est dirigé par Wageningen University & Research. Cela tient en partie à l'utilité d'une lumière diffuse tout au long de l'année. »
Flori Consult Group utilise un tableau pour faire correspondre le niveau de lumière et de température, le soi-disant tableau PAR (PAR = rayonnement photosynthétiquement actif). « Ce n'est pas différent sous les revêtements. Sur notre conseil, tous nos clients ont installé un compteur PAR dans la serre, ces dernières années, et l'utilisent pour réguler la température correspondant au niveau de lumière actuel. Les mesures vous apprennent que, en cas de conditions climatiques changeantes, vous êtes toujours un peu en retard lorsque vous travaillez avec un écran fixe. Avec un revêtement, vous êtes toujours à l'heure et vous avez plus de PAR net dans la serre en cas de conditions climatiques changeantes qu’avec un écran. En conséquence, vous pouvez maintenir une température légèrement plus élevée sous ReduFuse IR - sur la base du tableau PAR - que sous une installation d'écran fixe. »


Retour au sommaire

Article pouvant également vous intéresser :


Un climat optimal en toutes saisons

Un climat optimal en toutes saisons

Chaque environnement est différent, chaque culture a ses propres exigences. La large gamme de revêtements ReduSystems permet de contrôler l’ensoleillement toute l'année, et de la bonne manière. 

Découvrez comment contrôler l’ensoleillement tout au long de l'année

Vous voulez en savoir davantage ?

Afin d’enrichir les connaissances des producteurs et consultants, nous publions des articles approfondis sur la régulation du climat et de la lumière sous serres grâce à nos produits. Ces articles sont disponibles en anglais, allemand et néerlandais.

Vous pouvez filtrer les sujets qui vous intéressent et vous désabonner à tout moment.

ReduSystems® est une marque de Mardenkro B.V. Tous droits réservés © par Mardenkro B.V.